Skip Navigation

Don d’archives du Centre culturel canadien

18 mai 2018

Archives

Centre culturel canadien / Institut national d’histoire de l’art / Archives de la critique d’art

Un partenariat exceptionnel de diplomatie culturelle à l’occasion de la réouverture du Centre culturel canadien à Paris

Le 17 mai, le Centre culturel canadien a inauguré son nouvel espace, au 130 rue du Faubourg Saint-Honoré dans le 8e arrondissement de Paris, désormais contigu à l’ambassade du Canada en France. En regroupant ses services pour créer une nouvelle dynamique, le Canada a décidé de rapprocher culture et diplomatie : il donne à la culture le rôle d’un allié majeur de son action diplomatique, et aux arts visuels une nouvelle galerie constituant le cœur même de ce nouvel édifice.

À cette occasion, qui marque un tournant dans l’histoire des relations culturelles entre le Canada et la France, le Centre culturel canadien/Ambassade du Canada en France, l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) et les Archives de la critique d’art sont heureux d’annoncer un partenariat exceptionnel autour des archives en arts visuels du Centre culturel canadien. Le Centre culturel canadien, sous la direction de l’Ambassade du Canada et d’Affaires mondiales Canada, fait don d’un fonds de 25 ans d’archives à l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) pour les collections des Archives de la critique d’art. Situées à Rennes, ces dernières prennent pour cadre le Groupement d’intérêt scientifique (GIS) qui réunit l’INHA, l’Université Rennes 2 et l’Association internationale des critiques d’art (AICA). Le fonds représente un exemple unique en son genre puisqu’il allie une action de diplomatie culturelle et une vision de l’art contemporain canadien. L’action culturelle dont il constitue l’archive a été élaborée en liens étroits avec la scène culturelle et institutionnelle française et l’histoire de la critique d’art en France. Le fonds couvre 25 ans d’expositions au Centre culturel canadien, de partenariats en arts visuels réalisés entre le Centre et quantité d’institutions et d’organismes culturels français, ainsi que des documents liés à l’histoire du Centre culturel canadien depuis sa création en 1970. Sa cohérence méthodologique, la diversité de ses contenus et sa portée culturelle en font une unité documentaire unique en son genre, qui constituera une ressource inestimable pour la recherche, tant nationale qu’internationale, ainsi qu’un instrument de promotion continu des relations entre le Canada et la France, et au-delà.. Les échanges avec les artistes, les commissaires, les critiques, les auteurs, sont au cœur de ce fonds qui conserve la trace des relations humaines, et non pas seulement l’écrit institutionnel, relations ayant conduit à plusieurs centaines de projets d’envergure qui se sont tenus en France entre 1993 et 2017 et ont impliqué l’action, l’investissement et le soutien du Centre culturel canadien.

Ce don est un acte symbolique important pour le Canada et la France, en même temps qu’un acte concrétisant la relation de confiance et les liens d’amitié particuliers unissant nos deux pays. Que ces archives soient désormais conservées en France va dans le sens de l’objectif diplomatique du Canada. Le Canada et la France ont un patrimoine immatériel commun dont ce fonds sera désormais une trace significative.

Une première partie du fonds a été donnée en mars dernier et est d’ores et déjà accessible aux chercheurs à Rennes. Une seconde partie le sera à l’automne 2018. Le partenariat prévoit qu’au-delà du don d’archives, qui documente la période 1993-2017 de la programmation en arts visuels du Centre alors qu’il était situé sur l’Esplanade des Invalides dans le 7e arrondissement de Paris, des cessions ultérieures pourront continuer à enrichir le fonds, pour conserver et valoriser l’histoire et l’action du Centre culturel canadien dans son nouveau lieu.

Les collections des Archives de la critique d’art, qui sont principalement dédiés à la diffusion et à la réception de l’art contemporain, se voient ainsi enrichies par ce don qui trouvera des échos dans les fonds déjà présents et leur donnera sens. Des actions de valorisations de ce fonds seront bientôt proposées aux chercheurs et au public.

Le Centre culturel canadien, l’Ambassade du Canada, Affaires mondiales Canada, l’Institut national d’histoire de l’art, les Archives de la critique d’art, l’Université Rennes 2 et l’Association internationale des critiques d’art se félicitent de cet événement majeur de notre diplomatie culturelle.