fbpx Skip Navigation

Cinédanse / Regards hybrides
À la découverte de la création contemporaine canadienne en cinédanse

Centre Culturel Canadien
12 février 2021 - 14 février 2021 16h00 - 12h00

Sokinaa' Passkaan Aassisstoi (Clochettes de l’espoir) | Taylor Crowspreadshiswings + Wapikoni mobile | 4min30sec | 2020 | Canada
Sokinaa' Passkaan Aassisstoi (Clochettes de l’espoir) | Taylor
Crowspreadshiswings + Wapikoni mobile | 4min30sec | 2020 | Canada
Gravity of Center : Victor Quijada & Thibaux Duverneix 14min | 2012 | Canada
Gravity of Center : Victor Quijada & Thibaux Duverneix
14min | 2012 | Canada
Le ballon de l’amitié : Liane Thériault + Dans son salon 4 min | 2014 | Canada
Le ballon de l’amitié : Liane Thériault + Dans son salon
4 min | 2014 | Canada
White Noise | Joleen Mitton + Wapikoni mobile | 6min | 2018 | Canada
White Noise | Joleen Mitton + Wapikoni mobile | 6min | 2018 | Canada
Baker : Flamant + Barbara Lajeunesse + Jossua Collin-Dufour 3min | 2018 | Canada
Baker : Flamant + Barbara Lajeunesse + Jossua Collin-Dufour
3min | 2018 | Canada

Du 12 au 14 février, le Centre culturel canadien s’associe à Regards Hybrides pour présenter un programme de cinq courts-métrages chorégraphiques canadiens qui offrent une vision diversifiée de la création contemporaine.
Rendez-vous dès le 12.02 à 16h (heure de Paris) sur le site de Regards Hybrides pour découvrir cette programmation en ligne au croisement de la danse et du cinéma.

Courts-métrages disponibles jusqu’au lundi 14.02 à 00h (heure de Paris)

De la culture queer aux héritages traditionnels autochtones, en passant par l’amitié, la solitude, la collectivité et la décolonisation, les artistes de ce programme interrogent le monde depuis une multitude de points de vue, avec audace, intensité et humour. Leurs approches chorégraphiques s’inscrivent à l’écran à travers des récits narratifs, conceptuels ou abstraits, ouvrant des pistes de lectures riches et contrastées. Une manière différente d’aller à la rencontre du dynamisme artistique qui se déploie actuellement au Canada.

 

  • Sokinaa’ Passkaan Aassisstoi (Clochettes de l’espoir) | Taylor Crowspreadshiswings + Wapikoni mobile | 4min30 | 2020

Ce court-métrage est basé sur des faits réels. Une approche sensible nous permet de découvrir la résilience en danse. Taylor Crowspreadshiswings est issue des Nations stoney-nakoda et Gens-du-Sang pieds-noirs. Elle est née à Lethbridge, en Alberta et attache une grande importance à ses langues pieds-noirs et stoney, ainsi qu’à ses enseignements traditionnels et à sa culture.

 

  • Gravity of Center | Victor Quijada + Thibaux Duverneix | 14min | 2012

Cinq personnages se sont rencontrés au lendemain d’un désastre naturel et financier. Errant dans des paysages sans nom, ils sont à la fois dépendants les uns des autres pour leur survie et étouffés par leur appartenance au groupe.

 

  • Le ballon de l’amitié | Liane Thériault + Dans son salon | 4min | 2014

Le ballon de l’amitié nous plonge dans l’univers de deux êtres fragiles où des instants partagés se jouent et se rejouent en huis clos.

 

  • White Noise | Joleen Mitton + Wapikoni mobile | 6min  | 2018

Une jeune femme et un jeune homme autochtone recréent les dangers et menaces auxquels ils sont exposés depuis les débuts de la colonisation jusqu’à aujourd’hui. Suite à une purification rituelle de l’influence blanche, ils retournent sur le territoire où un aîné incarne le savoir et la protection. 

 

  • Baker | Flamant + Jossua Collin-Dufour + Barbara Lajeunesse | 3min | 2018

Hommage au célèbre Banana Dance de Joséphine Baker, flamboyante icône de la scène et activiste des années 20. Mettant en vedette Jossua Collin-Dufour, sur la pièce Tomboy de Princess Nokia.

En complément, vous pourrez visionner notre entretien de 20 minutes avec Jossua Collin Dufour, danseur professionnel et initiateur du projet «BAKER» en hommage à Joséphine Baker. Il nous parle de l’importance d’avoir des modèles forts pour contrer le racisme et les violences diverses et du pouvoir transformateur de la danse. Avec son art, il exprime ses multiples identités et sa réalité actuelle, en espérant inspirer d’autres personnes, comme la grande Joséphine Baker l’a inspiré aussi.

À propos de Regards Hybrides : Fondé en 2012 par Priscilla Guy et Claudia Hébert, le projet vise à favoriser l’articulation, le développement et le rayonnement des pratiques et discours à la frontière de la danse et du cinéma. Avec sa plateforme web, sa biennale internationale et son offre de services pour les artistes et diffuseurs, Regards Hybrides est le seul projet en son genre au Canada. 

Lieu

Centre Culturel Canadien
130 rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris

Itinéraire
Loading Map…