Skip Navigation

Joséphine Bacon
Rencontre virtuelle

22 octobre 2020
19h00 - 20h00

Joséphine Bacon
Joséphine Bacon - Portrait par Benoît Rochon

La poésie de Joséphine Bacon est un hommage au territoire, aux ancêtres et à la langue innu-aimun. Elle porte en elle Nutshimit, Terre des ancêtres. Nomade de la toundra, elle nous fait parcourir, à la lumière du poème, des territoires inconnus. Une vision cosmogonique qui nous plonge dans l’intensité de la parole des aînés : l’itinéraire des porteurs de rêves et de visions, les horizons des femmes guides, le courage des hommes chasseurs, les enfants garants de la continuité du voyage et les arbres, infatigables témoins de la route. L’horizon est ouvert avec tant de grâce et de naturel que nous lui sommes à jamais redevables de nous rappeler à l’essentiel : beauté, simplicité et volupté.

Je me suis faite belle
pour qu’on remarque
la moelle de mes os
survivante d’un récit
qu’on ne raconte pas.

(Recueil Bâtons à message/Tshissinuashitakana, 2009, Ed. Mémoire d’encrier)

Cette rencontre virtuelle est animée par Sophie Barthélémy des éditions Mémoire d’encrier. Joséphine Bacon lit des extraits de poèmes en français et en innu-aimun des recueils Bâtons à message/Tshissinuashitakana (2009), Un thé dans la toundra/Nipishapui nete mushuat (2013) et Uiesh/Quelque part (2018) parus aux éditions Mémoire d’encrier.

Biographie :
Née en 1947, Joséphine Bacon est une poète innue originaire de Pessamit dans la région de la Côte Nord au Québec. Réalisatrice et parolière, elle a travaillé comme traductrice-interprète auprès des aînés, ceux et celles qui détiennent le savoir traditionnel et, avec sagesse, elle a appris à écouter leur parole. Chez Mémoire d’encrier, elle a publié Bâtons à message/Tshissinuashitakana (2009) puis, en collaboration avec José Acquelin, Nous sommes tous des sauvages (2011) et, en 2013, Un thé dans la toundra/Nipishapui nete mushuat (Finaliste du Prix du Gouverneur général et du Grand Prix du livre de Montréal). Joséphine Bacon a reçu le prix Fetkann Maryse Condé 2018 et le prix des libraires du Québec 2019 dans les catégories poésie pour son recueil Uiesh/Quelque part paru en 2018. Elle œuvre en permanence pour la transmission de sa langue et de sa culture dans le monde entier.

Dans le cadre du Mois de l’histoire des femmes au Canada

Rendez-vous le 22 octobre à 19h sur notre Page Facebook.