Skip Navigation

Série 50/50 – Rencontre #2 : Nadia Myre et son arbre d’argile pour Paris
Evénement Facebook

Centre Culturel Canadien
29 octobre 2020
21h00 - 22h00

aperçuvideo 50-50 Nadia Myre
Vidéo Série 50/50 – Rencontre #2 : Nadia Myre et son arbre d’argile pour Paris
Nadia-Myre

Dans le cadre de son 50e anniversaire, le Centre culturel canadien a lancé une toute nouvelle programmation de 50 rendez-vous virtuels successifs avec des artistes canadiens.

A l’occasion d’un événement, d’un projet ou d’un thème important, un ou une artiste se présente à nous, dans son espace quotidien de réflexion, de création et de travail. Un rendez-vous inédit d’une trentaine de minutes, sans montage, dans l’espace privé de l’atelier.

Artiste autochtone installée à Montréal, dont l’œuvre est présentée depuis de nombreuses années sur la scène internationale, Nadia Myre nous parle de son travail qui aborde les questions d’identité, de résilience et les politiques d’appartenance.  Elle évoquera en particulier la création de Tree of Shifting Forms, une œuvre magistrale occupant la cour de l’Ambassade du Canada en France et créée à l’occasion de l’inauguration en 2018 de ce nouveau bâtiment qui abrite désormais le Centre culturel canadien.

Nadia Myre est actuellement exposée dans Image…envoyée, notre exposition du 50ème anniversaire du Centre culturel canadien.

Biographie :

Basée à Montréal, Nadia Myre est une artiste interdisciplinaire de renommée internationale et membre de la Première Nation Kitigan Zibi Anishinabeg. À l’instar d’œuvres séminales telles que Indian Act (2002) et The Scar Project (2005-2013), son art explore la politique de l’appartenance positionné dans un cadre à l’intersection de la résistance et de la résilience autochtones. Elle a un remarquable historique d’expositions, avec plus de 115 événements, dont 25 individuellement au cours des dernières dix années.

Ses œuvres sont présentes dans les Ambassades du Canada de New York, Londres, Paris et Athènes. Ses expositions les plus récentes comprennent : Balancing Acts (Textile Museum of Canada, Toronto, 2019), Show Me Your Wound (Dom Wein, Vienne, 2018/19), Code Switching and Other Work (The Briggait, Festival Glasgow International, 2018), Tout ce qui reste/Scattered Remains (Musée des beaux-arts de Montréal, 2017/18).

Nadia Myre est lauréate de nombreuses commandes publiques et récompenses, notamment le Prix Sobey pour les arts 2014, destiné aux artistes canadiens de moins de 40 ans, et l’Ordre des arts et des lettres du Québec (Compagne, 2019).

Rendez-vous le 29 octobre à 21h sur notre Page Facebook.

Lieu

Centre Culturel Canadien
130 rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris

Itinéraire
Chargement de la carte…