Skip Navigation

Serge Clément : Dépaysé

Centre Culturel Canadien (Invalides)
14 novembre 2014 - 23 janvier 2015

Serge Clément Flip_OutremontQc1975
Serge Clément, Flip, Outremont, Québec, 1975, avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Galerie Le Réverbère, Lyon
Serge Clément Friperie_MontrealQc2008
Serge Clément, Friperie, Montréal, Québec, 2008, avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Galerie Le Réverbère, Lyon
Vidéo Serge Clément au Centre culturel canadien
Vidéo de l'exposition Serge Clément : Dépaysé au Centre culturel canadien, 2014. Vidéo © Vincent Royer OpenUp Studio/Centre culturel canadien
Serge Clément Colonnes_NewYorkNY1998
Serge Clément, Colonnes, New York, Etats-Unis, 1998, avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Galerie Le Réverbère, Lyon
Serge Clément Charpente_ValleyfieldQc1973
Serge Clément, Charpente, Valleyfield, Québec, 1973, avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Galerie Le Réverbère, Lyon
Serge Clément Vision_MontStPierreQc1975
Serge Clément, Vision, Mont Saint Pierre, Québec, 1975, avec l’aimable autorisation de l’artiste et de la Galerie Le Réverbère, Lyon

Vernissage le jeudi 13 novembre de 18h à 20h30

Voyage solitaire au cœur de la solitude urbaine et dans sa périphérie, notamment montréalaise, l’oeuvre de Serge Clément nous engage irrésistiblement dans une relation intime à l’image. L’événement du présent semble toujours renvoyer au souvenir d’un moment fugace chargé d’une émotion aussi intense qu’imprécise.

Dépaysé est une réflexion sur l’intimité qui lie l’artiste à son œuvre. L’exposition réunit cinquante photographies, exclusivement en noir et blanc, extraites d’un corpus jamais exposé. Celui-ci s’est développé en marge des multiples projets photographiques de l’artiste au cours de quarante années de pratique. Serge Clément est un maître des jeux de miroirs et des transparences trompeuses, des filtres subtils qui sont faits pour désorienter la perception et faire basculer le spectateur de l’espace réel à l’espace mental. Cet espacement est fait d’intimité, de secret, de silence, de solitude. Il nous confronte à une étrangeté presque surréelle.

Commissaires d’exposition : Catherine Bédard et Celina Lunsford

En coproduction avec le Fotografie Forum Frankfurt
Dans le cadre du Mois de la Photo à Paris, novembre 2014

La presse en parle (extraits)
France Culture – La Dispute
À écouter « le coup de cœur » sur l’exposition de la critique Corinne Rondeau dans l’émission La Dispute  d’Arnaud Laporte sur France Culture : franceculture.fr

Télérama Sortir – Frédérique Chapuis

« (…) Pris souvent de nuit, parce que l’espace se dérobe alors dans l’ombre et perd de sa réalité, ces clichés montrent des visions urbaines gelées, empreintes de solitude… éminemment photographiques. La rétrospective consacrée à cet auteur méconnu en France est accompagnée de longs commentaires de l’artiste. Agréable ! »

ActuPhoto – Emilie Lemoine
A lire l’interview de Serge Clément : «  Il faut être disponible au hasard de la rencontre »

Connaissance des Arts – Elisabeth Vedrenne
« (…) Ces photos finissent par appartenir au monde abstrait d’une cité globale, imaginaire, empli de la même solitude. Un espace aussi matériel et visuel que mental (…). »

A nous Paris  – Murielle Bachelier
« Ces images se regardent presque comme des scènes captivantes de polars. La solitude urbaine qui s’en dégage nous touche, loin de nous déranger ou d’être froide ; on devine une sensibilité certaine aux lieux que Serge Clément photographie. »

Lieu

Centre Culturel Canadien (Invalides)
5, rue de Constantine, Paris

Itinéraire
Chargement de la carte…