Skip Navigation

Lisa Klapstock, Paulette Phillips
Avec un essai de Gérard Wajcman

Cette première exposition à Paris de Lisa Klapstock et Paulette Phillips, composée d’installations vidéographiques et de photographies, réunit un ensemble d’oeuvres majeures de ces artistes de Toronto : Ambiguous Landscapes (2003-2005), Threshold (2001-2002) et la première mondiale de l’installation vidéographique Field Studies (2007) de Klapstock ; It’s about how people judge appearance (2001), The Floating House (2002), Crosstalk (2004) et Monster Tree (2006) de Phillips. Le psychanalyste et écrivain français Gérard Wajcman apporte un regard singulier face à la rencontre de ce duo de femmes. Il soulève notamment un diptyque composé de Field Studies et de Monster Tree, qui mettent en œuvre chacune à leur manière, tout en jouant sur la frontière entre froideur technologique et enchantement visuel et imaginaire, une vision de « l’humanité des temps modernes ».

Année d’édition : novembre 2007
16,5×22 cm , 104 pages , 70 reproductions en couleur.
Prix de vente : 25 €. Texte bilingue français-anglais.

Dates de l’exposition :
du 29 novembre 2007 au 2 février 2008.

Préface de Louise Blais ;
texte de Catherine Bédard : “Du Passant
et de la Parade” ; et de Gérard Wajcman: “Champs de Visions”.

Ouvrage disponible en librairie ou nous contacter à l’adresse suivante :
catalogues@canada-culture.org