Skip Navigation

La Nuit des Idées – Face au présent
Chaud-Froid : Changements climatiques et nouvelles alliances

Centre Culturel Canadien
31 janvier 2019
17h30 - 23h30

Nuit des idées 2019
Watermark - Edward Burtynsky - Capture de la vidéo
Watermark - Edward Burtynsky - Capture de la vidéo
Ana Rewakowicz, Néphélographe / Nephelograph
Ana Rewakowicz, Néphélographe (Impressions de brouillard) / Nephelograph (Mist Impressions, 2018
Canada Goose
Canada Goose - Découpe des pièces de tissus.
Centre culturel Kenojuak - Photo Courtesy West Baffin Eskimo Co-operative
Centre culturel Kenojuak, Nunavut, Canada - Photo Courtesy West Baffin Eskimo Co-operative

Pour sa  première Nuit des Idées, le Centre culturel canadien convie le public à un voyage en zones extrêmes avec une soirée Chaud-Froid : Changements climatiques et nouvelles alliances.  À travers de récit d’expériences exceptionnelles se déployant tour à tour au sein d’un laboratoire de recherche, dans un espace circonscrit de l’étendue arctique, ou à l’échelle planétaire, c’est de vie et de survie dont il sera ici question.

Artistes, chercheurs, entrepreneurs créent des alliances nouvelles où savoir-faire local (du plus ancestral au plus innovant) et enjeux globaux sont repensés à partir d’une éthique et d’une pratique de l’échange. Chaud-froid est un titre porteur de contradictions. Il évoque à la fois la rencontre et la tension, le confort ou la crispation, et bien sûr la question du climat.  Face à la surexploitation des ressources naturelles engendrant des déséquilibres critiques, et en particulier ceux liés à l’eau (qu’on considérera ici dans tous ses états, du brouillard à la banquise, en passant par le survol des terres desséchées et de celles inondées), les projets évoqués ici ont une ambition : désidéaliser le lointain, nous confronter à ses réalités, développer des partenariats durables basés sur le recyclage, une utilisation minimale des ressources naturelles, la proximité et l’échange.

Un événement organisé par le Centre culturel canadien, en partenariat avec l’Institut français,Canada Goose, et en collaboration avec la West Baffin Eskimo Cooperative de Cape Dorset (Nunavut).

Programme

Sur réservation

17:30 – Projection de Watermark
Un film de Jennifer Baichwal etEdward Burtynsky
2013 / 1 h 32 min / Canada

À l’heure des réchauffements climatiques et de la surconsommation, les documentaristes Jennifer Baichwal et Edward Burtynsky se penchent sur nos habitudes de consommation et nos méthodes d’exploitation de la source de toute vie sur Terre.

19h30 – Rencontre : Sky Water
Sources d’eau alternatives, une collaboration artistico-scientifique

Avec Ana Rewakowicz, Annick Bureaud et Martine Le Bec

Sous l’effet du changement climatique, de l’agriculture industrielle et de la prolifération de la vente en bouteilles par les marques, les ressources en eau diminuent à un rythme sans précédent. Le projet Mist Collector(Collecteur de brume), une collaboration entre artistes et scientifiques de Polytechnique et de l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs,  s’est attelé à ce problème en élaborant une méthode pour recueillir l’eau de brouillard.

20h45 – Rencontre : Canada Goose met le Nord à l’honneur – Art, culture et environnement dans le grand Nord canadien

La marque de réputation internationale Canada Goose a déployé un Plan d’action Grand Nord à vocation culturelle et environnementale, initiant plusieurs programmes qui témoignent de son engagement toujours plus fort pour l’arctique canadien. Ce colloque permettra aux membres du panel de présenter les programmes déjà existants et en développement dans ce cadre, en particulier : le partenariat de longue date de Canada Goose avec Polar Bear International pour ralentir le réchauffement climatique et garantir l’avenir des ours polaires dans l’Arctique ; le programme de promotion de l’art canadien et Inuit auprès d’un public international à travers des lieux de vente physique ; et enfin le projet Atigi qui associe le programme existant du Centre de Ressources à une nouvelle initiative où des couturiers du Grand Nord sont invités à réinterpréter leurs modèles de parka traditionnels en employant des matières de Canada Goose, les recettes étant reversées à l’Inuit Tapiriit Kanatami, organisation représentative nationale pour la protection et l’avancement des droits et intérêts Inuit au Canada.

Le panel évoquera l’ouverture de l’espace d’intersection entre art, culture et environnement, le changement du contexte au sein duquel sont présentées les initiatives culturelles ainsi que le rôle moteur que les grands entreprises se proposent de jouer dans ce domaine.

Intervenants : Natalie MacNamara, Commissionnaire d’expositions à Canada Goose.
Alysa McCall, Directrice scientifique des opérations de conservation chez Polar Bears International.
Pat Sherlock, Président de Canada Goose à l’international.
Modératrice :  Caitlin Workman, Directrice des services culturels de l’Ambassade du Canada en France.

22h00 – Rencontre : Créer aujourd’hui au cœur du froid polaire
Le cas exceptionnel de la communauté de Cape Dorset

Avec William Huffman, interviewé par Catherine Bédard

Quels sont aujourd’hui les défis impliqués par le modèle économique et social de la West Baffin Eskimau Cooperative et par l’impact local du réchauffement climatique ? Cette coopérative est reconnue depuis 60 ans à l’échelle internationale pour sa production de gravures, dessins et sculptures réalisés par les artistes inuits qui en sont membres. Ce sera l’occasion de parler du tout nouveau Centre culturel Kenojuak qui entend devenir un pôle majeur de création et d’exposition de l’art inuit au cœur du Nunavut.

 

De 18h00 à 23h, le Canada Goose Café accueillera les visiteurs dans un espace convivial aménagé pour échanger et discuter entre les séances.

Lieu

Centre Culturel Canadien
130 rue du Faubourg Saint-Honoré, Paris

Itinéraire
Chargement de la carte…