Skip Navigation

Eric Cameron : Record of Work

Centre Culturel Canadien (Invalides)
May 20th, 2009 - September 11th, 2009

Vernissage le 19 mai à 18h00

D’origine anglaise, immigré au Canada où il a passé la majeure partie de sa vie, Eric Cameron est l’un des artistes les plus influents de l’art canadien. Il est l’auteur des désormais célèbres Thick Paintings, sculptures conceptuelles constituées d’un objet du quotidien ayant appartenu à une personne de son entourage et progressivement recouvert d’innombrables couches de gesso.
Au cours d’une carrière qui s’étend sur plus de 40 années, Eric Cameron s’’est entièrement consacré à sa pratique artistique ainsi qu’’à son travail d’’historien de l’’art et de professeur. Il s’’est passionné pour les processus de l’’art – et de la vie – ainsi que pour ceux de la transformation d’’objets quotidiens en objets d’’art qui, selon l’’artiste, révèlent le « mode d’’existence dans le monde ».

Artiste multidisciplinaire, Eric Cameron est également l’’auteur d’’une impressionnante bibliographie. Il a écrit d’’importants essais sur le travail d’’autres artistes ainsi que sur des questions théoriques directement liées aux enjeux de sa pratique.

Record of Work parle d’œ’œuvres mais surtout de travail. L’’exposition présente une douzaine de pièces de la série « in progress » des Thick Paintings (to be continued), ainsi qu’’une sélection des fameuses « Sheets of check marks » qui ont un statut documentaire d’une importance considérable dans la mesure où elles font état du programme de travail de Eric Cameron depuis une trentaine d’années.

Inlassablement et de manière exhaustive, Eric Cameron prend des notes pour se rappeler de quoi (c’’est-à-dire de quel matériau et avec quelle quantité de gestes) est fait chaque objet qu’’il a créé, et incidemment de quoi est faite sa vie elle-même en tant qu’elle est en grande partie consacrée à la création de ces objets. Chaque sculpture ne se contente pas d’’être ce qu’elle montre mais d’’être, dans le même temps, ce qu’’elle cache. Ces deux aspects sont intimement liés, ce qui justement constitue l’’épaisseur de l’’œœuvre de Cameron.

Une nouvelle version de cette exposition, réalisée en collaboration avec Maurice Fréchuret, sera présentée au Musée Chagall à Nice au printemps 2010.

Une publication, aux éditions du Centre culturel canadien, accompagne l’’exposition :
Eric Cameron : Record of Work, introduction de Louise Blais, essais de Eric Cameron et de Catherine Bédard. Bilingue français/ anglais – 472 pages – 17 x 24 cm, 38 reproductions couleur – 292 reproductions noir et blanc, 36 euros. Disponible au Centre culturel canadien ou sur demande adressée à : info@www.canada-culture.org

En photo : Eric Cameron, Stacking Chair (1032) commencée en 1992, gesso acrylique et pigment acrylique sur chaise empilable, 79 x 59 x 59 cm, photo : Dave Brown, courtesy TrepanierBaer Gallery, Calgary.

Where

Centre Culturel Canadien (Invalides)
5, rue de Constantine, Paris

Get directions
Loading Map…

Publications