Skip Navigation

Canadian Club

Centre Culturel Canadien (Invalides)
February 18th, 2005 - June 18th, 2005

Canadian Club - Brian Hobbs
Canadian Club - Brian Hobbs
Lisa Neighbour - Red Bead
Lisa Neighbour - Red Bead
John Dickson
John Dickson, Burning City, sculpture, 2004
Canadian Club - Carlo Cesta
Canadian Club - Carlo Cesta

Proposition festive clôturant les projets spéciaux réalisés cette année dans le cadre des célébrations du 400e anniversaire de la fondation du Canada, l’exposition “Canadian Club” présente les projets de douze artistes du collectif de Toronto Persona Volare.

Réunis en un club d’artistes amis aux pratiques diversifiées mais partageant le désir d’une approche collective, à la fois sensible et envahissante des lieux présentant des contraintes particulières par rapport aux lieux classiques d’expositions, Carlo Cesta, Michael Davey, Reid Diamond, Rebecca Diederichs, John Dickson, Brian Hobbs, Lorna Mills, Lisa Neighbour, Chantal Rousseau, Lyla Rye, Kate Wilson et Johannes Zits jouent sur la frontière entre ce qui est public, autorisé, attendu et ce qui s’y oppose.

Le Centre culturel canadien leur ouvre ses espaces publics pour une exposition in situ où la surprise est de mise.

Exposition multidisciplinaire, Canadian Club réunit des pièces utilisant des objets d’un monde domestique ordinaire (store, bac à sable, télévision, lustres) transformés en supports artistiques et réinvestissant sous forme d’accessoires déplacés, inusités, une demeure d’apparat et de représentation ; des projections mettant en scène des actions sur le thème de la rencontre ; des configurations légères (en papier, en sable, en carton) attirant notre attention sur l’instable et l’imminent ; des interventions destinées à créer des rencontres intimistes et étincelantes là où on ne s’y attend pas (quelques ébats érotiques à proximité d’une machine à café, une irradiation de lumière bleue dans une vitrine banale normalement réservée à l’exposition d’ouvrages littéraires, la vibration du reflet mondain dans l’espace réduit et immobilisant d’un ascenseur). Autant de détournements, de surprises, de trouées, à base d’éléments solides, fluides, ou électroniques, conviant le spectateur à une rencontre plus officieuse avec le lieu, où la limite entre le privé et le public se rapporte à une réflexion sur la frontière entre imaginaire personnel et collectif.

Une publication, documentant l’ensemble des interventions réalisées pour le Centre culturel canadien, sera disponible en avril 2005.

Where

Centre Culturel Canadien (Invalides)
5, rue de Constantine, Paris

Get directions
Loading Map…

Publications